Thales

L'origine de Thales remonte à 1893 avec la création de la Compagnie Française Thomson- Houston et la CSF (Compagnie Générale de Télégraphie Sans Fil) créée en 1918.
Activités : aéronautique, espace, transport terrestre, sécurité, défense

Répartition du capital de Thales au 31 décembre 2015
Actionnaires individuels et institutionnels 46,0 %
Secteur public 26,0 %
Dassault aviation 24,9 %
Salariés 2,7 %
Autocontrôle 0,4 %

 

Thales : Répartition du capital au 31 décembre 2012. D'après les rapports annuels publiés sur Internet et sous-réserve d'une erreur de saisie.
 
Répartition en %
du capital
Répartition en % des droits de vote
Secteur Public
27,08 %
37,01 %
Dassault Aviation
Autocontrôle
Salariés
Actionnaires individuels et institutionnels
25,96 %
1,38 %
3,05 %
42,53%
29,50 %

3,99 %
29,50%

Thales : Capital au 31 décembre 2011. D'après les rapports annuels publiés sur Internet et sous-réserve d'une erreur de saisie.
Répartition du capital par investisseurs
 
Répartition du %
du capital
Secteur Public(a)
TSA et sa filiale Sofivision (a)
Sogepa
État français
27,08 %
27,08 %
-
-
Dassault Aviation
Thales(b)
Salariés
Autres actionnaires
25,96 %
1,75 %
3,14 %
42,07%
Total
100 %
(a) Aux termes du pacte d’actionnaires avec Dassault Aviation (le «Partenaire Industriel », cf. AMF 27-11-2008), le « Secteur Public » comprend TSA et sa filiale Sofi vision, à l’exclusion de Sogepa et de l’État directement.
(b) L’auto-détention est composée de 596 449 actions au porteur dans le cadre d’un contrat de liquidité et de 2 945 724 actions au nominatif pur.
Thales : Capital au 31 décembre 2007. D'après les rapports annuels publiés sur Internet et sous-réserve d'une erreur de saisie.
Répartition du capital par investisseurs
Répartition du %
du capital
Secteur Public
TSA(a) et sa filiale Sofivision
Sogepa (a)
État français (b)
26,56 %
26,56 %
-
-
Partenaire Industriel
Alcatel-Lucent Participations
Groupe Industriel Marcel Dassault (GIMD) (c)
20,80 %
20,80 %
-
Capital flottant
52,64 %
Total
100 %
(a) Sociétés détenues à 100 % par l’État français (Sogepa n’est pas signataire du pacte d’actionnaires, conclu le 5 janvier 2007, entre TSA et Alcatel-Lucent, qui s’est substitué aux précédents pactes conclus en 1998).
(b) Y compris une action spécifique (voir page 149).
(c) GIMD n’est pas signataire du pacte d’actionnaires, conclu le 5 janvier 2007, entre TSA et Alcatel-Lucent, qui s’est substitué aux pactes précédents conclus en 1998.
(d) Conformément à la définition du flottant retenue depuis le 1er décembre 2003 pour le calcul des indices d’Euronext Paris par le Conseil Scientifique des Indices. Cette définition prend en compte la totalité du capital émis par les sociétés diminué de l’autocontrôle, des actions détenues directement ou indirectement par des fondateurs et/ou par l’État, des blocs contrôlant, ainsi que des actions liées par un pacte d’actionnaires n’entrant pas dans les catégories précitées, et des participations analysées comme stables.
(e) (Voir le rapport d'activité sur le site de Thales) Actions détenues par les salariés dans un Plan d’Épargne d’Entreprise ou dans un Fonds Commun de Placement d’Entreprise.
Thales : Capital au 31 décembre 2003. D'après les rapports annuels publiés sur Internet et sous-réserve d'une erreur de saisie.
Répartition du capital par investisseurs
Répartition du %
du capital
Secteur Public
TSA(a) et sa filiale Sofivision
Sogepa (a)
État français (b)
31,28 %
30,65 %
00,63 %
-
Partenaire Industriel
Alcatel-Lucent Participations
Groupe Industriel Marcel Dassault (GIMD) (c)
15,18 %
09,46 %
05,72 %
Capital flottant
53,54 %
Total
100 %
(a) Sociétés détenues à 100 % par l’État français (Sogepa n’est pas signataire du pacte d’actionnaires, conclu le 5 janvier 2007, entre TSA et Alcatel-Lucent, qui s’est substitué aux précédents pactes conclus en 1998).
(b) Y compris une action spécifique (voir page 149).
(c) GIMD n’est pas signataire du pacte d’actionnaires, conclu le 5 janvier 2007, entre TSA et Alcatel-Lucent, qui s’est substitué aux pactes précédents conclus en 1998.
(d) Conformément à la définition du flottant retenue depuis le 1er décembre 2003 pour le calcul des indices d’Euronext Paris par le Conseil Scientifique des Indices. Cette définition prend en compte la totalité du capital émis par les sociétés diminué de l’autocontrôle, des actions détenues directement ou indirectement par des fondateurs et/ou par l’État, des blocs contrôlant, ainsi que des actions liées par un pacte d’actionnaires n’entrant pas dans les catégories précitées, et des participations analysées comme stables.
(e) (Voir le rapport d'activité sur le site de Thales) Actions détenues par les salariés dans un Plan d’Épargne d’Entreprise ou dans un Fonds Commun de Placement d’Entreprise.