L'économie du langage des Marques, le pouvoir des mots


Sans langue, tout n’est que chaos, confusion et peurs infondées. Sans langue, le caractère nu est dévoilé. Sans langue maternelle, l’homme est infirme. […] dépourvu de langue, je flétrirais avec lenteur et laideur, comme le jardin derrière la maison, en hiver. […] A un très jeune âge, … l’instinct me murmura que, sans une connaissance intime de la langue, ma vie serait plate et insipide.
Aharon Appelfeld : « Histoire d’une vie » « Sippur hayim »

Étiquettes